Arequipa

La région d’Arequipa fut créée durant le gouvernement provisoire du général don José de Martín, par la loi du 26 avril 1822. La capitale est la ville d’Arequipa.

Ell est limitée au nord par la région d’Ica, au sud par Moquegua, à l’est par les régions de Cusco et Puno et à l’ouest par l’Océan Pacifique. Sa superficie est de 63 345 km2 ( 4.93 % du territoire total du Pérou) et sa population est de 1 272 958 habitants.
Les températures annuelles oscillent entre 20°C et 5°C qui est le minimum.

La ville d’Arequipa et le couvent Santa Catalina. Le village de Chivay où l’on trouve le Canyon de Colca et la croix du Condor d’où l’on peut observer le vol du majestueux rapace.

Église et complexe de La Compañía
Intersection des rues General Morán et Álvarez Thomas, Place d’armes de la ville d’Arequipa.
Un ensemble de bâtiments érigés par les Jésuites à des fins religieuses et de logement. Les bâtiments forment un ensemble historique représentant, pour beaucoup, ce qu’il y a de plus beau dans l’architecture religieuse du XVIIe siècle (1660). Le temple se dresse au milieu de cet ensemble. Il abrite plus de 60 toiles de l’école de Cuzco, d’artistes comme Bernardo Bitti ou Diego de la Puente.

Monastère de Santa Catalina
Rue Santa Catalina, n°301.
Petite citadelle fortifiée dotée de cloîtres, de places, de rues, de toits de tuiles et de sols pavés, construite en 1580, érigée comme lieu de retraite absolu pour les religieuses issues des familles les plus distinguées de la ville. Son intérieur renferme de précieuses peintures coloniales de l’école de Cuzco, des sculptures, des images et des objets de culte et conserve encore l’atmosphère de la vie quotidienne d’il y a plus de quatre siècles.

Église et couvent de Santo Domingo
Intersection des rues Santo Domingo et Rivero.
Elle est dotée d’une tour pour le clocher, d’un portique avec un piédestal en coin et d’un arc en excellent état sous le chœur. À l’intérieur, des pièces de broderie et des tableaux aux motifs sacrés sont exposés. Le fronton latéral est également connu pour être le plus ancien d’Arequipa. Le cloître principal du couvent a été construit autour de 1734. Considéré comme le plus vieux sanctuaire d’Arequipa. Le Christ crucifié du maître-autel, l’une des plus belles images du lieu, renvoie à une vieille légende connue sous le nom de Quasimodo.

Sabandía (Arequipa)
À 8 km au sud de la ville d’Arequipa (20 minutes en voiture).
Un village traditionnel au paysage particulier, entouré de vastes terrasses et de trois volcans : le Misti, le Chachani et le Pichu Pichu. Certaines de ses maisons conservent encore les particularités du style colonial ou républicain du XIXe siècle. Un complexe récréatif doté de deux piscines d’eau froide alimentées par des sources naturelles de la région y a été construit.

Belvédère de Yanahuara (Arequipa)
À 2 km du centre d’Arequipa (6 minutes en voiture).
Il a été construit au XIXe siècle et se compose d’une série d’arcs en pierre de taille, dans lesquels sont gravés les mots des plus célèbres habitants d’Arequipa. De cet endroit, le visiteur jouit d’une vue privilégiée de la ville et du volcan Misti. Chaque dimanche de Pâques, la place se prépare à la traditionnelle crémation de Judas, qui consiste à brûler un pantin représentant un personnage contemporain de la société dont la population désapprouve le travail.

Grottes de Sumbay – art rupestre (Arequipa)
À 85 km au nord de la ville d’Arequipa par la route de Caylloma (1h45 en bus).
Elles se situent à l’intérieur de la réserve nationale de Salinas et Aguada Blanca et abritent plus de 500 peintures rupestre. Ces représentations, qui l’on attribue aux premiers habitants de la région, ont entre 6 000 à 8 000 ans.

Volcan Misti (Arequipa)
À 20 km au nord-est de la ville d’Arequipa, la route arrive jusqu’au flanc du volcan (1h en 4 x 4).
Le Misti avec ses 5 825 m d’altitude incarne l’image tutélaire de la ville. De son sommet, il est possible d’apercevoir la ville d’Arequipa, la vallée de la rivière Chili et les volcans Chachani et Pichu Pichu.

Volcan Ampato (Caylloma)
A 117 km au nord de la ville d’Arequipa (5h en 4×4).
Il s’élève à 6 288 m d’altitude, temporairement endormi, il est recouvert d’une couche de neiges éternelles, au-delà de 5 000 m d’altitude. La végétation de ses contreforts est rare et se limite à l’ichu et à l’aubépine. C’est en son sommet, d’où l’on aperçoit la dépression du canyon du Colca, qu’a été découverte la Dame d’Ampato, fardeau funéraire d’une petite fille de l’époque inca.

Réserve nationale Salinas et Aguada Blanca (Caylloma et Arequipa)
À 80 km environ au nord-ouest de la ville d’Arequipa (1h30 en bus).
Impressionnants paysage formé de volcans, de rivières, de marais salants et de formations rocheuses capricieuses. Elle protège un écosystème modifié de puna sèche qui a largement contribué à la conservation du bassin de la rivière Chili, de la vigogne et d’autres espèces animales et végétales propres à ce milieu. Parmi ces espèces on peut citer les flamants roses ou flamants des Andes (trois espèces en tout), 358 variétés de plantes et 141 d’oiseaux. La réserve s’étend sur 340 000 hectares et abrite les volcans Misti (5.825 m d’altitude), Chachani (6 075 m d’altitude) et Ubinas (5 676 m d’altitude), le plus actif du Pérou.
heures: Visite du lundi au dimanche.

Vallée et canyon de Colca (Caylloma)
La vallée se trouve à 151 km au nord de la ville d’Arequipa (3h en voiture). Le canyon se trouve à 42 km à l’ouest de la ville de Chivay (1 heure en voiture).
Destination aux possibilités inépuisables, qui allie richesses naturelles, histoire vive et pratique de sports d’aventure, tels que le canoë-kayak, l’escalade, le VTT, la randonnée et l’équitation. Le canyon a une profondeur de 3 400 m. Le long de la vallée s’égrènent quatorze villages coloniaux qui sont autant de témoignages extraordinaires d’architecture civile et religieuse avec leurs maisons de pierre aux toits de paille de blé et d’ichu et leurs lieux de culte, notamment ceux de Lari, Yanque, Cabanoconde et Sibayo, qui constituent de véritables chefs-d’œuvre de l’art baroque métissé. Sur les hauteurs du canyon, des belvédères ont été stratégiquement disposés pour admirer le paysage et le vol du majestueux condor.
heures: Visite du lundi au dimanche.

Vallée et canyon de Cotahuasi (La Unión)
À 375 km au nord-ouest de la ville d’Arequipa (9 heures en voiture et 12 heures en autobus public).
Les hauteurs d’Arequipa abritent une grande biodiversité et offrent un paysage spectaculaire et varié, formé des monts Coropuna et Solimana, de la cataracte de Sipia, avec ses eaux thermales et du canyon du Cotahuasi, dont la hauteur est proche de celle du Colca. La zone a été déclarée réserve paysagère (espace naturel protégé) et s’avère idéale pour la randonnée, le canoë-kayak, l’escalade, le parapente ou le VTT.

Boissons Typiques
Pour boire une bonne bière locale, des boissons gazeuses régionales ou une chicha de jora (boisson obtenue de la fermentation du maïs jaune dans de l’eau sucrée).

Solterito
Salade à base de fromage frais, de fèves, d’oignons, d’olives, de tomates et de piments.

Pebre
Soupe à base de viande d’agneau, de bœuf et de viande de mouton séchée.

Ragoût de crevettes
Soupe de crevettes, avec du lait, des œufs et des tagètes.

Marinade d’Arequipa
Viande de porc marinée avec de l’écorce de maïs et des épices et cuite à la cocotte.

Fromage frais glacé
Crème glacée à base de lait, de cannelle, de noix de coco et d’épices.

Piment farci
Piment déveiné et farci d’un mélange de viande hachée, de fromage et de lait, accompagné de gâteau de pommes de terre.

Ocopa
Pommes de terre cuites, arrosées de sauce à base de fromage, de fèves, d’oignons, d’olives et de piments.

El sanguito
Dessert à basé de farine de blé, de raisins secs, de miel de canne à sucre, de lait et de beurre.

Carnaval Party à Camana
Du 01 février au 31 mars 2015
Le guachanacos (cavaliers masqués) à travers les rues de la ville, trois jours avant invitant les gens à célébrer le carnaval. Le jour principal de la fête a lieu le “yunza” ou “cortamonte”. A ce moment vous pouvez déguster les plats délicieux de l’endroit.

Anniversaire de la ville d’Arequipa
Du 01 au 31 août 2015
Au cours des célébrations, auront lieu la Fête Internationale d’Arequipa (située dans le Cerro Juli), des expositions d’artisanat dans le Fondo le Fierro, le Festival de Danses-Festidanse et le Concours International d’Ascension au Misti. Le jour principal, le 15 août, un Corso de l’Amitié parcourt la ville.

Fête de Sainte-Ursule
Le 21 octobre 2014
Un festival très populaire enracinée dans la population. Elle est célébrée avec la participation des capos, Yareta combustion, feux d’artifice, messes et processions. En outre, les corridas sont effectuées avec toreros espagnols et combats de coqs très traditionnels.

Immaculée Conception
Du 07 au 10-décembre-2015
Le jour central (8), après la procession, les hommes portent des costumes d’aborder les femmes et enlèvent les femmes une danse unique. Bien des raisons de connaître le 16 églises baroques vallée du Colca, ses sources chaudes (La Calera), les belles terrasses de l’un des canyons les plus profonds du monde et apprécier le merveilleux vol du condor

Pourquoi voyager avec

Peru Inkas Routes

Agence locale francophone créateur de voyages en groupe et sur mesure

Avis de voyageurs

LES RAISONS

Abrir chat