Lima

Lima, c’est plusieurs choses à la fois : capitale du Pérou, siège du monde créole, ville de traditions, de contrastes et d’opportunités, de plages, d’églises, de musées et de gastronomie, en fait c’est la synthèse culturelle du pays. Dans la ville des rois, déclarée comme patrimoine culturel de l’humanité par l’Unesco, se concentrent toutes les races, toutes les coutumes et l’histoire du Pérou, qui font que cette ville a un caractère cosmopolite. Lima retient aussi tout le charme du passé et constitue une destination fascinante pour les visiteurs qui veulent connaître les attraits touristiques du Pérou.
La région de Lima se situe dans la partie occidentale du territoire péruvien. Elle comprend une frange côtière à l’ouest et à l’est elle est délimitée par les Andes et ses versants occidentaux. Sa superficie est de 34 801,59 Km2 et sa population est de plus de 8 millions d’habitants.

Climat tempéré avec une très forte humidité dans l’air, humidité qui est constante en hiver.

La Place d’Armes, le couvent San Francisco, Le parc de l’amour, le complexe de fontaines, le pont des soupirs, le musée de l’Or, le complexe archéologique de Pachacamac, les Pyramides de Caral.

Place Mayor de Lima
Centre historique de Lima
Centre de l’ancienne ville coloniale. Dans son périmètre se trouvent la mairie et la cathédrale de Lima ainsi que le palais du gouvernement. Au centre se dresse une fontaine en bronze du XVIIe siècle.

Cathédrale de Lima
Heures de visite : Du lundi au vendredi de 9h à 17h et le samedi de 10h à 13h.
Emplacement : Plaza Mayor de Lima.
Occupe le même lieu où était située la première église importante de Lima. L’intérieur est austère, mais abrite des joyaux historiques comme les stalles du chœur de Baltasar Noguera, divers autels latéraux et les restes de Francisco Pizarro. Vous pouvez également visiter le musée d’art religieux qui comprend une importante collection de peintures, sculptures, calices et ornements.

Palacio de Gobierno (palais du Gouvernement)
Heures de visite : Coordination préalable requise.
Emplacement : Plaza Mayor de Lima.
Résidence de Francisco Pizarro (1535) qui la construisit à l’endroit qui était occupé par Taulichusco, curaca (chef politique) de la vallée de Rímac. Depuis, l’endroit constitue le centre du pouvoir politique du Pérou. Il fut reconstruit dans les années 20 après un incendie. Il possède de nombreux salons et cours dédiés à des personnages illustres de l’histoire péruvienne et qui sont soigneusement décorés d’œuvres d’art remarquables. Tous les jours à 11 h 45, la cour d’honneur voit se dérouler la relève de la garde par le glorieux bataillon des hussards de Junín.

Église et couvent de San Francisco
Ensemble architectural datant du XVIIe siècle. Il comprend l’église, le couvent et la petite place. Le principal frontispice du temple a été sculpté dans la pierre et se caractérise par ses colonnes corinthiennes. La façade comporte une corniche couverte incluant des arches qui dépeint l’Immaculée Conception. La zone du cloître, décorée avec des carreaux de faïence, abrite le musée d’art de la vice-royauté. En outre, il est possible de visiter les catacombes (galeries souterraines) qui servirent de cimetière durant l’époque coloniale.

Maison de la gastronomie
Rue Conde de Superunda, n° 170 Lima
Le musée permet de parcourir 500 ans d’histoire et de savoirs ancestraux jusqu’à la fusion des saveurs et des influences d’autres cultures sur la gastronomie péruvienne. Situé dans les anciens locaux du bureau de poste principal de Lima, à proximité du palais du gouvernement, il comporte quatre salles : les salles d’expositions temporaires et permanentes, la salle audiovisuelle et celle dédiée au pisco, la boisson nationale. Lors de la visite, vous découvrirez une synthèse de l’évolution de la gastronomie qui montre également les ustensiles encore utilisés de nos jours.

District de Barranco
Sud-ouest du centre-ville de Lima. À 1 heure.
Ancienne station balnéaire qui, début du XXe siècle, réunissait l’aristocratie de Lima. Principal quartier de bohème de la ville avec d’agréables demeures et des lieux proposant de la musique et des spectacles culturels, ainsi que des discothèques, des pubs et des cafés.

Site archéologique de Pachacámac
À 31 km au sud de la ville de Lima, par la route Panaméricaine Sud (1 heure).
Le plus important centre cérémonial de la côte péruvienne depuis la période pré-incaïque. Il existe encore de nos jours des palais, des places et des temples (certaines restaurés) construits en terre, parmi lesquels le Temple du Soleil et Acllahuasi, tous deux édifiés au cours du règne Inca (1440-1533), le secteur le mieux préservé. Il existe un musée du site avec des objets trouvés lors des fouilles.

Caral (Barranca)
Au nord de Lima, 206 km, au niveau du km 184 de la Panaméricaine Nord.
La ville sacrée de Caral a été déclarée site du patrimoine mondial par l’UNESCO. Représente la plus ancienne civilisation du Pérou et de l’Amérique (5 000 ans). Avec la Mésopotamie, l’Égypte, l’Inde, la Chine et l’Amérique centrale, il s’agit de l’une des cultures qui ont rendu possible la formation d’États, de grandes villes et de civilisations. On y a trouvé des endroits où les habitants se rassemblaient au pied de hautes structures pyramidales, pour adorer les dieux et échanger des produits, sous les yeux des autorités politiques et religieuses.

Lunahuaná (Cañete)
Au sud de Lima, 181 km.
Terre généreuse qui nourrit des vergers et des vignobles s’étendant sur les deux rives de la rivière Cañete. Idéal pour les sports d’aventure ou les activités de plein air comme le rafting, le VTT et la randonnée, avec une offre gastronomique variée en plus des délicieux piscos et vins de la région. Le site archéologique Incahuasi se trouve à proximité. Il date du milieu du XVe siècle et comporte des ponts magnifiques, des temples et des villages qui peuvent être découverts à cheval.

Ceviche
Morceaux de filet de poisson cuits dans le jus de citron, l’oignon et le piment limo.

Causa rellena (purée fourrée)
Purée épaisse de pommes de terre assaisonnée de piment moulu et farcie de thon ou de poulet.

Escabèche
Poisson ou poulet mariné dans le vinaigre, que l’on laisse mijoter longtemps, avec beaucoup d’oignon.

Anticuchos
Brochettes de cœur de bœuf marinées dans du vinaigre et du piment antillais et grillées.

Choros a la chalaca (moules farcies)
Moules et oignons assaisonnés avec une pincée de piment et de jus de citron.
Carapulcra
Pommes de terre séchées et bouillies, cuisinées avec du porc ou de la poule, du piment antillais, de piment mirasol et d’autres épices.

Lomo saltado (filet sauté)
Filet de bœuf coupé en lanières et sauté avec oignons, tomates, piment et herbes aromatiques. Ce plat est servi avec des frites et du riz.

Tacu-tacu
Haricots revenus avec du riz, accompagnés de viande de bœuf panée et d’une sauce aux oignons.

Parihuela
Soupe de poisson et de fruits de mer concentrée.

Suspiro a la limeña (soupir à la mode de Lima)
Meringue à la confiture de lait et à la vanille.

Mazamorra violette
Crème-dessert à base de farine de maïs violet avec des fruits frais et des fruits secs.

Picarones
Beignets de farine de patate douce et potiron, en forme d’anneaux, arrosés de miel de canne à sucre.

Anniversaire de Lima
Le 18 janvier 2016
Sont faits activités civiques et culturelles telles que des défilés, des sérénades et des feux d’artifice, entre autres.

Fête des vendanges
Du 01 février au 31 mars 2016
Le quartier traditionnel de Santiago de Surco est caractérisée par diverses activités, telles que l’élection de la Reine de la moisson ou des visites de caves pour la dégustation du vin.

Cheval de marche du concours national
Du 01 avril au 31-mai 2016
Le concours se déroule en Mamacona pied inca Pachacamac oracle. Le cheval Paso péruvien est le résultat du croisement de races espagnoles et berbères depuis 300 ans. Son passage est une série de mouvements synchronisés des pattes avant et arrière en parallèle, ce qui est devenu l’un des plus beaux et élégants exemplaires dans le monde.

Sainte Rose de Lima
Le 30 août 2016
Santa Rosa de Lima est le nom immortalisé Isabel Flores de Oliva, un siècle Lima XVIIe pieux avec une grande vocation religieuse et le service aux malades. Le Vatican a déclaré patronne des Amériques et des Philippines. Son sanctuaire dans le centre de Lima est visité par des fidèles qui se rendent à la recherche d’un miracle. En ce jour, il est de coutume de visiter la chapelle construite pour elle-même et déposer des lettres avec diverses demandes au puits où le saint a jeté la clé de son sac de ceinture.

Le Seigneur des Miracles
Du 14 au 31 octobre 2016
Cette image rassemble la plus grande adhésion de l’Amérique du Sud. Elle remonte à l’époque coloniale, quand il a été peint par un esclave noir dans les murs d’une ferme délabrée.Malgré les tremblements de terre et les tentatives de le supprimer, l’image miraculeuse est restée intacte. Des dizaines de milliers de fidèles vêtus de pourpre habitudes accompagnant chanter et prier le saint patron. Le temps est venu de profiter de Doña Pepa nougat et picarones riches. En l’honneur du Christ Noir commence également à la Plaza de Acho, la tauromachie avec les toreros les plus prestigieux d’Espagne et d’Amérique.

Creole Day Song
Le 31 octobre 2016
Instituée en 1940, la célébration sauve la musique folklorique péruvienne dans le cadre de l’identité culturelle du pays, avec des hommages, des concerts et des fêtes dans les secteurs public et privé. Parmi les endroits les plus populaires sont les «rochers» traditionnels.

Pourquoi voyager avec

Peru Inkas Routes

Agence locale francophone créateur de voyages en groupe et sur mesure

Avis de voyageurs

LES RAISONS

Abrir chat