Cusco

La région de Cusco est située dans la zone centrale sud-ouest du Pérou. Sa diversité et les changements abrupts de paysages et ses écosystèmes sont principalement associés à la Cordillère des Andes. Si cette dernière n’était pas là, la région de Cusco et le Pérou en général seraient des endroits tropicaux. La région possède une superficie de 72 104 Km2.
La zone andine présente des aspects de montagnes élevées, de hauts plateaux et d’étendues pampas bordées de profondes vallées et canyons où coulent des fleuves tels que le Paucartambo, l’Urubamba et l’Apurímac.
Dans la haute jungle, la descente des parties hautes vers les parties basses nous offre une grande diversité d’exhubérante végétation, où règne un climat chaud continental.

La région est délimitée au nord par les junglas de Junin et Uyacali, à l’ouest par la jungle d’Ayacucho et la montagne de la région Apurímac, au sud par les hautes zones d’Arequipa et Puno et à l’est par la région Madre de Dios.

Au niveau du climat, on observe 3 zones: climats chaud dans les endroits les plus bas (Moniz de 2000 mètres d’altitude), climats tempérés dans les parties interandines et un climat froid dans les endoits les plus hauts (plus de 3700 mètres d’altitude)

La ville de Cusco avec sa Cathédrale et l’Eglise de la Compagnie de Jésus, la pierre des 12 angles.
Les alentours de cusco : Sacsayhuaman, Ollantaytambo, Vallé Sacrée, Pisaq, Chinchero, le chemin Inca…
Le Machu Picchu.

Sanctuaire historique du Machu Picchu
Elle se trouve á 112,5 km au nord-est de la ville de Cusco.
Le complexe architectural a été construit vers le XVe siècle par l’Inca Pachacutec, selon les historiens. L’altitude moyenne de la citadelle est de 2453 mètres au-dessus du niveau de la mer. Machu Picchu est une cité inca entourée de temples, de terrasses et de canaux d’eau, construite au sommet d’une montagne. Sa construction a été réalisée avec de grands blocs de pierre reliés liés entre eux sans utiliser d’amalgame. Aujourd’hui, elle est considérée patrimoine de l’humanité car elle a été reconnue comme étant un centre politique, religieux et administratif majeur important de la période inca.
Les montagnes de Wayna Picchu et Machu Picchu sont idéales pour les photographies panoramiques de l’ensemble du complexe architectural.

Sports d’aventure dans la Vallée Sacrée des Incas
La Vallée Sacrée des Incas offre à tous les visiteurs, amateurs d’adrénaline, l’opportunité de pratiquer des sports d’aventure tout en profitant de ses paysages incroyables.
À Cusco, le lieu idéal pour une aventure en parapente est le Mirador Racchi (situé à 37 km au nord de la ville, une des montagnes les plus accessibles ayant une vue époustouflante sur toute la vallée.
La campagne apaisante, avec leurs sentiers naturels et les anciens chemins incas, comptent un grand nombre de circuits attendant d’être empruntés, excellents pour le trekking. Les routes de randonnées les plus visitées de Cusco sont : Le Chemin de Apu Ausangate, Choquequirao, Salkantay, Lares, Quebrada de los loros et le Chemin Inca.
Les eaux tumultueuses du fleuve Urubamba invitent à la pratique du canoë à Cusco, en particulier entre décembre et avril. Le fleuve traverse les panoramas les plus spectaculaires des environs, montrant de beaux et impressionnants paysages.

Musée Larco d’art précolombien
Plazoleta Nazarenas, n°231.
Cette demeure fut Kancha Inca en 1450, maison du conquistador Alonso Díaz, en 1580 et maison du comte Cabrera, en 1850. Elle a été entièrement restaurée avant d’accueillir le musée d’art précolombien en juin 2003. Elle réunit, dans ses 11 salles, 450 œuvres allant de 1250 av. J.-C. à 1532 apr. J.-C. hasta 1532 d.C. Elles ont été choisies parmi quarante-cinq mille objets appartenant à la collection du musée archéologique Larco de Lima.

Palais de l’archevêque et de la pierre aux douze angles.
À l’intersection de la rue Hatunrumiyoc et du Passage Herrajes.
Le bâtiment est une construction coloniale d’influence mauresque, qui a été construite sur les fondations du palais de l’Inca Roca. Il est aujourd’hui le siège du musée d’art religieux. Dans la rue Hatunrumiyoc, on peut admirer un vieux mur inca qui faisait partie du palais de l’Inca Roca et qui illustre admirablement la maîtrise des anciens Péruviens dans l’art du polissage et de la disposition de chaque pierre. Cette structure contient la fameuse « pierre à douze angles », célèbre pour le travail et l’assemblage parfait de chacun de ses coins.

Site archéologique de Sacsayhuaman (Cuzco)
À 2 km au nord-est de la ville de Cuzco (10 minutes en voiture).
Le complexe comprend 33 sites archéologiques, dont le plus connu est la forteresse de Sacsayhuaman. Il aurait été, en réalité, une construction de nature religieuse, mais en raison de son emplacement et de son style, il était considéré par les Espagnols et les chroniqueurs comme un bâtiment militaire. Les chroniqueurs s’accordent à dire que la construction de Sacsayhuaman a commencé entre la fin du XIVe siècle et le début XVe siècle, sous le règne de l’Inca Pachacuteq et selon les informations dont on dispose el aurait duré environ 60 ans. Ici aurait été édifié le temple le plus important du Hanan Qosqo ou Cusco de Arriba, dédié à la cosmologie andine et à la vénération d’Illapa (tonnerre), d’Inti (Soleil), de Quilla (Lune), de Chaska (étoiles) et d’autres divinités. Il est de style cyclopéen par la taille de ses pierres, dont certaines pèsent entre 90 et 128 tonnes. Le 24 juin de chaque année, c’est ici que se déroule l’Inti Raymi ou fête du Soleil.

Chemin de l’Inca vers le Machu Picchu (Cuzco)
Le circuit varie en fonction du trajet que vous voulez parcourir. La route la plus populaire démarre à la hauteur du km 82 de la voie ferrée Cuzco-Machu Picchu (40 km jusqu’à la citadelle du Machu Picchu). L’autre solution, qui prend moins de temps, consiste à emprunter le Camino Sagrado (chemin sacré), qui débute au km 104 de cette même voie ferrée.
Il fait partie du réseau des chemins incas (Qhapaq Ñan). C’est l’un des circuits de trekking les plus importants d’Amérique du Sud. Il permet de découvrir de nombreuses failles et cours d’eau d’origine glaciaire. Parmi les douze sites archéologiques que l’on peut visiter, citons plus particulièrement ceux de Qoriwachayrachina, Patallaqta, Runkuraqay, Sayacmarca, Phuyupatamarca, Intipunku, Intipata et Wiñayhuayna.

Site archéologique d’Ollantaytambo (Urubamba)
À 97 km au nord-ouest de la ville de Cuzco (2h30 en voiture).
Il a été construit à l’époque inca, comme une enceinte fortifiée, comprenant un temple, des terrasses et une zone urbaine. Il comporte deux secteurs distincts, l’un d’eux s’appelle Araqama Ayllu, c’est le lieu réservé au culte et à la religion. Le deuxième, Qosqo Ayllu, est consacré aux habitations. C’était un important centre administratif qui remplissait aussi probablement une fonction militaire, comme en témoignent ses murs et ses tours. On y trouve aussi des traces d’anciens chemins et aqueducs. La ville d’Ollantaytambo est appelée Pueblo Inca Vivo (peuple inca vivant), car ses habitants perpétuent des coutumes très anciennes. Sur le site, vous pourrez visiter le village de Willoc, dont les habitants, de langue quechua portent des vêtements rouges, en signe d’appartenance à un ayllu unique et différent du reste de la région.

Hameau de Yucay (Urubamba)
À 68 km au nord de la ville de Cuzco (1h30 en voiture).
Selon la légende, il a appartenu l’Inca Huayna Cápac. Il est considéré, depuis de temps immémoriaux, comme un très important centre de technologie hydraulique et de production agricole. On peut y visiter le palais de l’Inca Manco Sayri Túpac.

Site archéologique de Moray (Urubamba)
À 9 km au nord-ouest de la ville de Maras (25 minutes en voiture).
Composé de 4 galeries légèrement elliptiques que les habitants appellent « muyus ». La plus grande galerie a une profondeur de 45 mètres et la hauteur moyenne de chaque terrasse est de 1,80 mètre. Au cours de l’Empire inca, cet endroit était un important centre d’expérimentation agricole. Les Incas avaient réussi à reproduire les différents niveaux écologiques de l’empire Tahuantinsuyo en utilisant des terrasses concentriques, qui reproduisaient des températures différentes à chaque étage.

Hameau de Maras (Urubamba)
À 48 km au nord-ouest de la ville de Cusco (1 heure en voiture).
À l’époque de la vice-royauté, c’était une localité importante, comme en témoignent l’église et les demeures qui conservent, sur leurs façades, les armoiries de la noblesse indigène.

Site archéologique de Puka Pukara (Cuzco)
À 7 km au nord-est de la ville de Cuzco (15 minutes en voiture et 2h à pied).
Le complexe se compose de nombreuses enceintes, places intérieures, aqueducs, tours de guet et chemins. Il aurait servi de ferme d’élevage ou de lieu de repos et d’hébergement. Selon les dires des chroniqueurs, chaque fois que l’Inca se rendait à Tambomachay, il était accompagné d’une importante délégation qui séjournait à Puka Pukara. Ce lieu était dénommé forteresse en raison de son aspect fortifié.

Kapchi
Ragoût ou soupe de fèves ou de champignons avec des pommes de terre, du lait, des œufs et du fromage.

Tamal
Le tamal est fait à base de semoule de maïs sec et peut être sucré ou salé, il est ensuite enveloppé dans des feuilles de maïs et cuit à la vapeur.

Adobo (marinade)
Viande de porc marinée avec de la chicha (boisson de maïs fermenté) et des épices et cuite à la cocotte.

Humita
Elle est faite à base de semoule de maïs frais et peut être sucrée ou salée, elle est ensuite enveloppée dans une feuille de maïs et cuite à la vapeur ou au four.

Carnaval de Cusco
Du 01 février au 31-mars 2015
Fête reliant Cusco population à travers l’allégorie et jeu mesuré.Carnavals festivités commencent Cusco avec les Compadres et Comadres jour 09 et 16 Février, respectivement, suivez les “Yunzas ou Cortamontes», qui sont la principale attraction de ce festival, de même, développe une parade au centre-ville la ville de Cusco,

Inti Raymi
Le 24 juin 2015
L’Inti Raymi est la fête du Soleil, qui coïncide avec le solstice d’hiver et les cultures. Dans la forteresse de Sacsayhuaman stade pour la cérémonie, à la suite d’un script, y compris le sacrifice de deux lamas pour prédire l’avenir. Présidant la cérémonie de l’Inca, qui a exhorté les autorités sur la place principale de Cusco, de faire un bon gouvernement. Au crépuscule, les commandes et génère ainsi un vacarme de fête.

Fête-Dieu
Du 18 juin au 26 juin 2015
Quinze saints et vierges des districts de Cusco arrivant en procession à la cathédrale pour accueillir le corps du Christ, c’est à dire l’hostie consacrée à la garde d’or massif fabuleux de 26 kilos.Lors de la veillée de la nuit dernière sert des plats comme chiriuchu (chili avec cuy), chicha et pain de maïs. Tout comme le soleil se lève le défilé commence autour de la place, puis les images entrent dans la cathédrale de saluer. Enfin, les délégations à leurs églises au milieu de chants et de prières.

Pourquoi voyager avec

Peru Inkas Routes

Agence locale francophone créateur de voyages en groupe et sur mesure

Avis de voyageurs

LES RAISONS

Abrir chat